Grimp’Arbres

Des techniques pour grimper dans les arbres

/// Arborigrimpe : La Grimp’Arbres

L’activité de Grimp’Arbres consiste à prendre de la hauteur dans le milieu arboré, en utilisant des techniques de spéléologue.


				

+ Remonter sur corde fixe

Pour prendre de la hauteur et atteindre la cime des arbres, les grimpeurs utilisent différentes techniques pour progresser. Pour remonter sur corde, nous mettons en configuration différent dispositif : autobloquant, grigri, cordelettes, poignée, pédale,…


				

+ Saut pendulaire

Une activité sensationnelle, nous utilisons les propriétés des arbres pour mettre en place des balançoires géantes.


				

+ Espace de vie en hauteur

La grimp’arbres permet d’atteindre des espaces de vie en hauteur. Des espaces configurés pour organiser des repas ou des réunions dans un environnement atypique.
Un lieu insolite pour organiser une réunion. 


				

+ Se déplacer d’arbre en arbre à la façon « gibbon et orang-outang »

L’équipe Normandie Aventure vous initie au déplacement d’arbre en arbre après la montée sur corde fixe. Des pendules doivent être maitrisés pour se balancer d’une branche à une autre comme le font les gibbons ou l’orang-outang. Réaliser la bonne impulsion, dans le bon axe avec des réflexes affutés pour s’adapter au déplacement.

La Grimp’Arbres peut être rapprochée d’un mode de déplacement utilisé par le gibbon ou l’orang-outang : Brachiation. (du latin brachium, « bras »). Ce déplacement ressemble un peu à la marche dans la mesure où l’oscillation du centre de gravité permet de récupérer un maximum d’énergie en cours de mouvement et lui épargne donc de devoir en réintroduire trop à chaque balancement. Dans la théorie, cela semble facile… Venez tester, vous comprendrez la difficulté.

« Inutile d’enseigner aux singes à grimper aux arbres« , dit le sage Lao-Tseu. Pour les hommes, il leur faut parfois réapprendre les gestes ancestraux et pour cela, les singes sont souvent les meilleurs professeurs. Laurence GUYON (www.lafabriqueverticale.com)

 + Une philosophie

La grimp’arbres s’accompagne d’une réflexion écologique respectueuse de l’environnement naturel. Les pratiquants anglophones ont mis en valeur un leitmotiv qui reflète ce respect : « Do no harm, leave no trace » que l’on peut traduire par « Ne pas blesser, ne laisser aucune trace » et qui insiste donc sur l’importance de ne pas endommager l’arbre au point de ne laisser absolument aucune trace de son passage.

Dans nos activités « Arborigrimpe »,

vous pouvez aussi découvrir :