Les descentes en rappel


				

L’équipe reste à votre écoute pour élaborer ensemble une descente personnalisée

+ Le rappel traditionnel

Pour descendre, la bonne façon de procéder est de s’asseoir dans son baudrier, les jambes fléchies, les pieds contre la paroi et légèrement écartés. Une main tient l’auto-bloquant et l’autre main, toujours positionnée sur le brin libre (partie de la corde non tendue lors de la descente, entre le descendeur et le sol) accompagne et contrôle la corde dans le système de freinage. Plutôt simple en théorie, l’émotion est toujours présente au moment de mettre la corde en tension.


				

+ Le rappel australien

Une technique de rappel, couramment utilisée par les forces d’intervention, qui consiste à descendre des parois verticales telles que des édifices (comme la descente effectuée par Ethan Hunt dans le film Mission impossible : Protocole Fantôme), ponts, falaises, arénas et salles de spectacles face contre terre. L’activité demande peu d’effort outre le fait de prendre le contrôle sur soi en réalisant une descente contrôlée. Lors de la descente, la corde est toujours en tension, donc toujours en sécurité et sous contrôle.


				

+ Le rappel scénarisé

Ce type d’activité est ni plus ni moins la descente en rappel (traditionnelle ou australienne) costumée. Idéale pour engendrer un temps fort sur un événement comme les fêtes de Noël ou sur la descente d’une mascotte pour un événement sportif. La descente orchestrée avec son et lumière donne un moment magique pour les spectateurs, participant à l’attractivité de votre événement.